February 15, 2019

Modèle faso dan fani

Je voudrais en votre nom à toutes, saluer. cette décision courageuse de son Excellence le Président du Faso, qui dit tout sur ses ambitions pour épanouissement de la femme burkinabé. Le Faso Dan fani est un tissu de coton tissé fabriqué en Afrique de l`Ouest, pays enclavé connu sous le nom de Burkina Faso. Un textile à base de coton n`est pas un ajout inédit à cette série. Ni un tissu qui est tissé sur un métier à tisser ni composé de plusieurs bandes combinées ensemble. Ce qui rend ce tissu spécial est sa connotation. Lorsque l`ancien Président Thomas Sankara devint Président en 1983, le Faso Dan fani (FDF) devint un symbole national. La demande pour le tissu tissé du centre est en pleine croissance, et les exigences techniques deviennent de plus en plus difficiles. Le centre s`apprête à lancer une collection d`environ 50 tissus du Faso Dan fani; une collection d`accessoires fabriqués à partir de Faso Dan Fani, notamment des sacs, des bourses, des coiffes et des bijoux, et si possible pour compléter sa gamme de tissu. C`est dans la banlieue nord de Ouagadougou, à Tampouy, que nous avons rencontré Elisabeth Delma, fondatrice du centre Adaja. Malgré sa discrétion et sa modestie en parlant de son travail, Delma; une femme bien dans ses années soixante, est un personnage clé dans le développement et la promotion de Faso Dan fani (vêtement de tissu de coton tissé à la main traditionnel). Pendant notre visite, seulement quelques femmes étaient au travail.

Ils travaillaient sur une nouvelle technique de tissage, produisant un tissu très fin qui ressemble à du tissu fabriqué en usine. C`est un modèle qui est loin du tissu de coton tissé traditionnel du Burkina Faso, connu par tous. Le centre s`adapte à la demande du marché. En fait, le centre s`adapte dans tous les sens. Sous la direction d`Elienai Delma, le centre Adaja se prépare à changer son visage, ainsi que son organisation. Mais elle continuera à maintenir son objectif initial: améliorer la condition économique et sociale des femmes. Comme Sankara, Kaboré a choisi de porter le Faso Dan fani à toutes ses apparitions, en particulier les voyages internationaux officiels. Il a relancé le tissu comme un symbole de fierté nationale. À la fin de 2017, le Faso Dan fani a été fait le code vestimentaire obligatoire pour toutes les cérémonies officielles de l`État.

Un geste qui a permis de retrouver l`esprit «fièrement burkinabé» de 1983 qui a été perdu pendant la période de Compaorée. Pour les habitants de la nation ouest-africaine du Burkina Faso, «Dan fani» est bien plus qu`un simple tissu. Les vêtements fabriqués à partir de celui-ci symbolisent l`identité culturelle et la fierté nationale. Aujourd`hui, nous allons parler du Faso Dan Fani, connu comme le tissu national du Burkina Faso. Pour commencer, le Faso Dan fani signifie «tissu tissé de la patrie» (pagne tissé de la patrie). Tous les mots sont dioula: fani = tissu/enveloppe (pagne), Dan = tissé (tissé), Faso = patrie (patrie). Il est connu localement comme FDF. Comme vous l`avez probablement deviné, le Faso Dan fani est un tissu de coton tissé à la main. Le style de tissage et les motifs diffèrent selon le groupe ethnique. Comme vous le savez tous, le tissage du coton est une tradition africaine ancienne (textiles africains): autrefois, la filature était faite par des femmes, tandis que les hommes étaient laissés en tissant les fils de coton en tissu. Avec le temps, les femmes ont également repris le métier de tissage.

Dans son programme de société, son excellence Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso accorde une place de choix à l`autonomisation économique de la femme et au secteur privé. Une volonté politique affichée permettra, entre autres, aux femmes de profiter davantage de la création des pôles de croissance pour monter leurs propres entreprises agroalimentaires. Après l`assassinat de Sankara en 1987, le tissu est devenu moins visible dans le travail et la scène quotidienne. Alors que Sankara fait intentionnellement porter le tissu, en particulier lors des engagements internationaux, son prédécesseur-Blaise Compaoré-préféré costumes occidentaux. Sa tentative de modifier la Constitution et de prolonger son temps de travail conduisit à l`insurrection burkinabé 2014.

priormarketing